L’association vous présente ses meilleurs voeux pour la nouvelle année

Madame, Monsieur, chers amis,

L’association vous présente ses meilleurs voeux de bonheur et de réussite pour 2022 !

Soyez assurés que le conseil d’administration garde intacte, comme depuis 13 ans, notre volonté commune de persévérer dans notre action à long terme à Mar Lodj. 

Cette fin d’année est aussi l’occasion de vous présenter un compte rendu de la dernière mission qui s’est déroulée à Mar Lodj récemment.

Classe double niveau CM1 et CE2. 60 élèves

Profitant de l’ouverture des frontières sénégalaises, une délégation de l’association a pu se rendre à Mar Lodj fin novembre- début décembre. Cette mission était nécessaire et s’est avérée utile pour resserrer les liens avec nos correspondants, les familles et les enseignants.

Bien que beaucoup moins touchés par la covid que les Européens, les Sénégalais ont beaucoup souffert des différentes mesures restrictives prises depuis 18 mois. Le couvre-feu et le confinement ont affecté gravement l’économie et de nombreuses entreprises-mêmes informelles- ont vu leur activité chuter et ont dû se séparer de leurs salariés.

La récolte d’arachide n’est pas à la hauteur des besoins, le prix du poisson monte toujours pour les consommateurs car la ressource se raréfie (les bateaux-usines japonais, chinois ou russes raclent les fonds marins au large du Sénégal) Si on ajoute le manque d’eau potable récurrent  et les commerces et le tourisme (très importants au Sénégal) qui souffrent toujours beaucoup du manque de visiteurs, la situation globale est très précaire.   

A cette crise, s’ajoute une tension politique à l’approche des élections locales en janvier, qui préfigurent les élections présidentielles dans deux ans. Sur le plan sanitaire, environ 5% de la population est vaccinée. Mais 400.000 doses seront probablement jetées fin décembre faute de volontaires.

Elèves de CM1

 

Visites dans les écoles de l’île :

Accueil chaleureux des enseignants, satisfaits de la livraison effectuée en octobre dernier, malgré les difficultés et l’absence de l’association.

Les effectifs sont stables par rapport aux prévisions sauf à Mar Fafaco 1 (le plus grand village) où on compte 295 élèves contre 334 prévus. Une chute d’effectifs (39 élèves) qui affecte les entrants en CI  autant que les autres niveaux (notamment les CM2). Concurrence de l’école coranique ? Peut-être. Emploi précoce de toutes les bras disponibles dans les champs imposé par la crise économique issue du covid ? Plus probablement. En tout cas, des enfants victimes de la pauvreté qui n’ont pas, ou plus, accès aux apprentissages fondamentaux malgré notre aide.

Le total (élémentaires et maternelles) est donc de 934 contre 921 prévus,  soit 13 élèves en plus.

Les écoles élémentaires

 

prévus

réels

Mar Fafaco1

334

295

Mar Fafaco 2

156

180

Marsoulou

74

71

Mar Lothie

186

186

Wandié

24

31

        Total prév : 774  Total réel : 763                                                       

 

 

Les écoles maternelles

Mar Fafaco

65

84

Mar Lothie

62

67

Wandié

20

20

       Total prév : 147   Total réel : 171

La grande section de maternelle à Mar Lothie

 

 

 

 

 

 

 

 

Centre de Formation Professionnelle. CFP Diofior

La procédure que nous avions imaginée qui consistait en une orientation (après une classe de 4ème ou de 3ème) par le lycée vers le CFP de Diofior sur le continent des élèves concernés par l’offre de formation, n’a pas fonctionné…à cause de pesanteurs locales.

Nous l’avions pourtant adaptée au contexte d’éloignement de l’île en proposant aux familles une aide à la mobilité basée sur l’assiduité (12.500 CFA/mois/8 mois- 19 euros/mois/8 mois) en plus de la prise en charge des frais d’inscription et d’outillage.

Les parents d’élèves du lycée/collège, convaincus de l’ouverture imminente d’un CFP sur l’île de Mar Lodj même, n’ont pas donné suite à nos propositions. Hélas pour les jeunes, ce futur établissement n’ouvrira pas avant au moins un an…

Jeune fille en maçonnerie

 

 

Grâce au réseau relationnel tissé depuis des années, et avec l’aide d’une autre association et des directeurs des écoles primaires très impliqués, 4 futurs élèves (dont 3 filles) ont néanmoins pu se rapprocher du CFP de Diofior pour entamer des formations en maçonnerie et restauration (CAP et attestation).

Nous aurons donc un contingent complet, malgré des péripéties… pénalisantes.

 

 Le renforcement

A la demande des écoles, nous avons proposé d’étendre ce dispositif à toutes les écoles à la rentrée 2022. Pour mémoire, le renforcement vise à améliorer le niveau des élèves en CM2 pour le passage en 6ème et l’obtention du CFEE (certificat de fin d’études élémentaires). Notre équilibre budgétaire devra toutefois être préservé pour une action tout à fait bénéfique.

Réunion des directeurs

Cette réunion a permis de présenter désormais Moustapha Diouf comme notre relais dans l’île. Les échanges furent riches et animés. Le débat sur les cartouches d’encre particulièrement !

Les besoins des enseignants ont beaucoup évolué en 5/6 ans et la généralisation de l’envoi sur les téléphones des directeurs, des tests, post-tests et autres documents à remplir dans les délais les plus brefs, alors qu’ils ne sont pas censés posséder le matériel nécessaire au tirage pour les élèves. Certaines écoles n’ont même pas l’électricité ! 

Les besoins en livres et manuels ont fait l’objet d’un échange. Une liste des besoins prioritaires devra être fournie pour la mission de printemps.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *