Deux actions nouvelles et les effectifs précisés

Deux actions, en attente après la dernière mission effectuée début octobre, ont été finalisées récemment.

Le soutien à la scolarité de 5 élèves issus du collège de l’île, a été confirmé par la direction du Centre de Formation Professionnelle (CFP) de Diofior (proche de l’île) avec l’inscription de 3 filles et de 2 garçons pour des études conduisant à des CAP et des BEP (électricité et cuisine) Ce seront, à l’avenir, les élèves en CAP qui seront privilégiés, car, en plus grandes difficultés scolaires dès la fin de la 5 ème ou de la 4 ème, ils constituent le public prioritaire visé par l’association.

Jeune fille en section maçonnerie

Les frais d’inscription et l’achat du premier équipement nécessaire à leurs formations, pris en charge par l’association (les parents assument l’hébergement et les repas de leurs enfants) représentent un soutien de 700 euros au total (93 € pour un CAP / élève et 207 € pour un BEP / élève). Le matériel recouvre aussi bien des pinces, des tournevis, des chaussures de sécurité, des casques pour les électriciens que des tenus de cuisine ou de salle, des couteaux, des pots, des spatules, des gobelets, des fourchettes, des cuillères pour les cuisiniers.

Une convention confirmera notre engagement durant toute la scolarité des élèves (2 ans pour les BEP, 3 ans pour les CAP) et sera signée lors de la prochaine mission au printemps prochain entre les CFP, le lycée de Marsoulou qui oriente les élèves et l’association.

Nous resterons très attentifs à l’évolution de ce projet qui fera l’objet d’une évaluation avec le CFP et le lycée. Son extension, avec de nouveaux élèves proposés par le lycée l’an prochain, se fera en fonction de nos possibilités budgétaires.

Armoire pour élèves électriciens

Potager pour élèves maraîchers

 

 

 

 

 

 

 

 

Autre projet qui prend forme, le soutien à l’école de Marsoulou pour les 23 élèves de CM1 et 2 afin de réussir le Certificat de fin d’Etudes Elémentaires et l’examen d’entrée en 6è, dont les résultats n’étaient pas satisfaisants l’an passé. Comme nous l’avons déjà fait à Mar Lodj, nous avons proposé à l’école de Marsoulou de financer des cours de renforcement pour les élèves de CM 1 et 2. Cette action démarrera au printemps prochain, si les partenaires (enseignants, comité de gestion, parents d’élèves) confirment leur accord sur les modalités de notre intervention. Les élèves bénéficieront de 4 heures par semaine de cours pour consolider des acquis insuffisants. Afin d’indemniser l’enseignant dédié à cette tâche, les parents devront contribuer à hauteur de 100 Francs CFA / élève / mois pour leur enfant. Une somme minime (60 cts d’euros pour 4 mois) mais qui implique les familles, néanmoins très pauvres. L’association, quant à elle, assumera la différence soit 160 € pour les 4 mois jusqu’à juin, le temps de l’expérimentation, suivie d’une évaluation.

Une classe de CM à Marsoulou

Une imprimante pour permettre aux élèves de se familiariser aux épreuves des examens (sous forme de QCM) des annales de ces derniers et de la peinture pour repeindre les tableaux muraux très endommagés font aussi partie de cette action (350 € au total avec le matériel précédent) qui devrait permettre à l’école de Marsoulou de retrouver le chemin de la réussite.

Enfin, les chiffres définitifs des effectifs ont été transmis par les directeurs. Ils se montent à 923 élèves : 790 en élémentaire et 133 en maternelle, dont 52 % de filles.

Wandié : 28. Marsoulou : 70. Mar Lodj élémentaire : 193. Mar Lodj maternelle : 58. Mar Fafaco 1 : 360 . Mar Fafaco 2 : 139. Mar Fafaco maternelle : 75.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *