Compte rendu de la mission d’octobre 2019

Malgré la présence de quatre participants- Catherine, Claude, Philippe et Jean-Claude- la mission qui vient de s’achever lundi 14 octobre, a été dense et très occupée.

En effet, plus d’une tonne de matériels, de livres, de fournitures, de sacs et de trousses a été livrée par les fournisseurs directement au campement où l’association est hébergée depuis 3 ans. Les nouveaux fournisseurs avaient fait l’effort de trier leurs différentes commandes selon des instructions précises, par écoles.

L’école de Wandié dans la savane.

L’arrivée de la mission coïncidait avec la rentrée scolaire, ce qui était le plus approprié pour les directeurs qui répartissent ensuite les fournitures annuelles, les sacs et les trousses. Ces derniers ne concernent plus que les petits qui entrent au CI.

Dans l’attente des statistiques définitives (non stabilisées lors de cette rentrée) ce sont environ 950 élèves de la maternelle au CM2 qui sont concernés dans sept écoles.

La livraison de ces dernières a permis de renouer les liens depuis la dernière mission et de constater que notre action est maintenant attendue par les enseignants, les élèves, les associations de parents d’élèves, les chefs de villages et conseillers municipaux qui n’ont pas manqué de se réjouir de cette aide importante à un moment difficile de l’année, où l’attente de la récolte à venir coïncide avec la fin des ressources issues de la précédente.

Les CI de Mar Fafaco 2 et leurs sacs

Les différentes conventions ont été signées, marquées par les déclarations de « Vieux » des villages dont l’appelation n’est pas péjorative et qui représentent une autorité morale incontestable au Sénégal, et parfois même par des danses de femmes comme à la maternelle de Mar Lodj.

(Pour le détail des commandes voir article précédent du 28 mai)

Les 150 livres de la bibliothèque de l’école de Mar Lodj (choisis par les enseignants) ont été aussi livrés et seront répartis selon les différents niveaux du CI au CM2. Ils s’ajoutent aux 150 déjà livrés il y a deux ans. C’est une aide importante pour l’apprentissage du français qui n’est pas la langue maternelle des Sérères de l’île de Mar. Le directeur a prévu (en plus des animations ordinaires) d’organiser des séances de lecture par des personnes extérieures à l’école afin de susciter le goût de lire par les élèves.

Autre point important de la mission, l’évaluation des cours de renforcement pour les CM2 en vue du CFEE (certificat de fin d’études élémentaires). Les élèves ont franchi un pas qualitatif important, le taux de réussite passant de 33% à 46%. Il ne manquait qu’un élève pour atteindre les 50%. Seule ombre à cette réussite, les parents ne sont pas acquittés de leur part de financement (25%). Nous avons précisé au directeur, qui en est conscient, que cette situation ne pouvait se reproduire cette année, quitte à modifier la participation des familles et la ramener à 10%. Le directeur en a convenu et nous ferons une évaluation à mi-parcours, en février lors de la prochaine mission.

Calèche prête à livrer

Nous avons entamé des discussions avec l’école de Marsoulou qui a eu de très mauvais résultats au CFEE (aucune réussite) pour engager des cours de renforcement en CM1 et 2 (24 élèves). Cette action impliquerait aussi l’achat d’annales de l’examen, d’une imprimante et de pots de peinture pour les tableaux noirs. Nous n’en savons pas plus à ce jour, une assemblée générale des parents d’élèves et des enseignants devant se tenir d’ici la fin du mois. Vous serez informés de la suite qui sera donnée à cette action qui ne coûterait pas plus cher en fonctionnement que celle menée à Mar Lodj.

Dernier point de cette mission, l’avancement du dossier qui devrait permettre à 5 collégiens de 4ème ou de 3ème ne passant pas en classe de seconde, d’intégrer un Centre de Formation Professionnelle pour y passer un CAP ou un BEP en électricité, maçonnerie, restauration ou maraîchage. Pour mémoire, notre proposition était de financer les frais d’inscription et de premier équipement qui peuvent être élevés dans certaines spécialités techniques.

Une petite partie de la livraison à trier.

Pour des raisons de calendrier non tenu par un des partenaires, cette action n’a pu être finalisée. Elle le sera probablement d’ici quelques semaines après les difficultés inhérentes à la rentrée. Vous serez, bien évidemment, tenus au courant de la conclusion éventuelle de cette action importante qui permet à l’association d’affirmer un peu plus encore son implantation à Mar Lodj, auprès des élèves qui ne sont pas seulement en difficulté économique, mais aussi aux côtés d’autres, en difficulté scolaire qui peuvent trouver dans l’enseignement technique une voie d’accès à la réussite.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *